Une autre augmentation de prix arrive à Verizon, et celle-ci est tout aussi mauvaise que celle d'AT&T

Une autre augmentation de prix arrive à Verizon, et celle-ci est tout aussi mauvaise que celle d’AT&T

Bien qu’il ne soit jamais agréable de devoir payer plus pour les mêmes services ou biens, nous avons en fait été assez agréablement surpris par les « frais d’ajustement économique » (lire les hausses de taux mensuelles) annoncé par Verizon il y a près d’un mois.

C’est parce que nous les avons tous vus venir, et par rapport à la façon dont AT&T a choisi de faire face à une inflation incontrôlable moins de deux semaines plus tôt, Big Red semblait plutôt prévenant envers ses clients, ajoutant une petite nouvelle redevance récurrente de 1,35 $ à des millions de comptes.
Malheureusement (bien que ce ne soit pas tout à fait surprenant), il semble qu’une deuxième série d’augmentations de prix soit en cours, affectant moins d’utilisateurs… à hauteur de 6 $ par mois et plus. Oui, Verizon prend une page directement du livre de jeu d’AT&T cette fois-ci, mettant tout en œuvre pour augmenter ces numéros d’abonnement illimités tout en renforçant naturellement ses marges bénéficiaires dans le processus.

Les mêmes hausses exactes de 6 $ et 12 $ pour les lignes simples et multiples respectivement seront imposées par Verizon sur les « plans de consommation postpayés avec compteur » en outre à la nouvelle redevance susmentionnée, ce qui signifie que certains clients risquent de voir leur facture mensuelle augmenter deux fois en l’espace d’un mois seulement.

Selon un document divulgué sur YouTube et essentiellement confirmé comme authentique par le plus grand opérateur de réseau mobile du pays pour les gens de chez CNET, les clients concernés incluent, mais sans s’y limiter, ceux sur More Everything, More Everything Loyalty, The Verizon Plan, The New Verizon Plan et les plans partagés de 5 Go / 10 Go.

Comme vous pouvez l’imaginer, les utilisateurs du forfait illimité ne seront en aucun cas affectés par ce dernier changement, et il en va de même pour les clients prépayés et professionnels. L’excuse offerte par Big Red pour que les hausses de prix entrent en vigueur « au plus tôt » le 19 juillet est franchement risible, car il est apparemment devenu plus coûteux de « maintenir » les plans hérités mentionnés ci-dessus (ainsi que d’autres comme eux) .

Alors que Verizon insiste sur le fait qu’il n’est pas «obligatoire» à quiconque sur un soi-disant «plan de données partagées», alias un plan mesuré, de passer à son service soi-disant «illimité», il est facile de comprendre pourquoi certaines personnes touchées par cette décision pourraient se sentir comme si c’était exactement ce qui se passait ici.

Si vous n’êtes pas tout à fait sûr de pouvoir bientôt payer votre facture de téléphone, ne vous inquiétez pas, Verizon vous informera officiellement de tous les nouveaux frais à partir de la semaine prochaine, vous donnant suffisamment de temps pour passer à T-Mobile d’ici le 19 juillet. Au fait, est-ce que quelqu’un pense encore que c’était une bonne idée pour Big Red de essentiellement attaquer le « Un-carrier » sur la sémantique la semaine dernière ?

★★★★★

A lire également