La sauce secrète de T-Mobile donne à son réseau 5G un avantage majeur parmi ses rivaux américains

La sauce secrète de T-Mobile donne à son réseau 5G un avantage majeur parmi ses rivaux américains

Neville Ray, président de la technologie de T-Mobile, a fait quelques commentaires négatifs sur les concurrents du transporteur. Ce n’est pas surprenant puisque T-Mobile est souvent allé après Verizon et AT&T pour une raison ou une autre. Selon SDX, Ray a récemment souligné que Verizon et Les vitesses de téléchargement de données 5G à l’échelle nationale d’AT & T ne dépassent même pas leurs vitesses 4G LTE. Les clients de T-Mobile rencontrent également le même problème dans certains domaines, et honnêtement, c’est la nature de la bête. Le spectre 5G à bande basse ne fournit tout simplement pas les vitesses de données rapides que vous espérez connaître avec la 5G.

T-Mobile construit son réseau 5G dans la direction opposée à Verizon

Mais ce que T-Mobile a que la concurrence n’a pas, c’est ce grand trésor de spectre de milieu de gamme qu’il a acquis lors de la fusion Sprint. Certains analystes affirment que les ondes moyennes à bande seront le différenciateur permettant à T-Mobile d’être le leader américain de la vitesse de données 5G. Selon Ray, les vitesses de téléchargement des signaux 5G milieu de bande de T-Mobile se rapprochent de 300 Mbps. Cela se compare à 40 Mbps pour les signaux 4G LTE du fournisseur de services sans fil et au double de cette vitesse de données pour le spectre 5G à bande basse de T-Mobile qui couvre 280 millions d’Américains. Ray a déclaré: « Les vitesses sur cette couche 5G sur ces 280 millions de pop sont environ le double de nos moyennes LTE dans l’industrie à ce jour. » Cela signifie que la couverture 5G à bande basse de T-Mobile devrait offrir des vitesses de téléchargement de l’ordre de 80 Mbps.

Mais tout comme Ray a fait ses commentaires sur AT&T et Verizon, un L’iPhone 12 Pro à Long Beach, en Californie, fonctionnant sur le réseau 5G de T-Mobile, a généré une vitesse de téléchargement de données de 0,85 Mbps. Un test ultérieur du réseau 4G LTE de l’opérateur a produit une vitesse de 47,5 Mbps. Aie! Pourtant, avoir ce spectre moyen de bande permet aux dirigeants de T-Mobile d’afficher un certain orgueil en ce qui concerne l’expérience 5G de ses clients par rapport à la concurrence. Le PDG de T-Mobile, Mike Sievert, a comparé l’approche du gâteau de couches à la 5G que T-Mobile a adoptée à la décision de Verizon de commencer avec le spectre mmWave et de travailler à la baisse. La pensée de T-Mobile est opposée à celle de Verizon. Ray dit que la construction du réseau mmWave de T-Mobile est quelque chose qu’il vaut mieux laisser pour les dernières étapes du déploiement d’un réseau 5G.

Ce que T-Mobile a découvert très tôt, c’est que les ondes de 600 MHz sur lesquelles il a dépensé une fortune enchérissaient étaient la base parfaite pour son gâteau car il parcourait de grandes distances (bien que fournissant des vitesses de données plus lentes). Le spectre mmWave de Verizon permet à certains clients Big Red de bénéficier de vitesses de téléchargement extrêmement rapides, mais les signaux parcourent de très courtes distances, ce qui les rend mieux adaptés aux zones urbaines. Sievert l’a souligné lorsqu’il a déclaré: « Verizon, au cours des deux années entières où il travaille, a réussi à accomplir [2 million pops covered by its high-capacity 5G network] »Faites simplement le calcul, cela signifie qu’en 2021, nous ferons plus de pops couverts sur Ultra Capacity 5G par semaine que Verizon n’a fait au cours des deux années entières où ils ont été là. C’est là que nous en sommes. C’est l’avantage de notre modèle . C’est un leadership de réseau qui se traduit par de réels avantages pour les entreprises et les consommateurs. « 

T-Mobile a prévu une mise à niveau du réseau de 40 milliards de dollars qui lui permettra de débrancher les anciens sites réseau de Sprint. Ce travail ne commencera pas vraiment tant que l’opérateur n’aura pas terminé de construire son réseau 5G et que les clients Sprint n’auront pas été migrés vers le réseau principal de T-Mobile; ce processus prendra quelques années. À l’heure actuelle, plus de 20% du trafic hérité de Sprint avait été transféré vers le réseau de T-Mobile. Neville Ray déclare: «Lorsque nous construisons et mettons à niveau ces sites et que nous ajoutons ce magnifique spectre de 2,5 GHz à ces sites, nous ajoutons également LTE ainsi que 5G. Et cela renforce la capacité dont nous avons besoin pour soutenir ce client. migration à partir du réseau hérité de Sprint.  » Il ajoute: « Si vous regardez les clients qui étaient des anciens Sprint qui passent maintenant la majorité de leur temps, la grande majorité de leur temps, sur le réseau T-Mobile, ce nombre est maintenant juste au nord de 4 millions de clients. »

Articles similaires

Le premier casque VR d’Apple dit être un précurseur de niche pour d’éventuelles lunettes AR

Le premier casque VR d’Apple dit être un précurseur de niche pour d’éventuelles lunettes AR

Le lancement incroyablement réussi de l’iPhone 12 5G conduit Apple à un record impressionnant au quatrième trimestre 2020

Le lancement incroyablement réussi de l’iPhone 12 5G conduit Apple à un record impressionnant au quatrième trimestre 2020

iOS 14.4 RC maintenant disponible pour les développeurs, voici les notes de version complètes

iOS 14.4 RC maintenant disponible pour les développeurs, voici les notes de version complètes

Galaxy S21 Plus vs iPhone 12 Pro: que devriez-vous acheter?

Galaxy S21 Plus vs iPhone 12 Pro: que devriez-vous acheter?

Articles récents