[Etude] Quand Microsoft se prend les pieds dans le smartphone !

 

A force de faire des articles sur la décadence de Microsoft, certains vont me soupçonner d’Ubuntuïsme aigu.

Même si Microsoft fait du surplace sous l’ère Balmer, je n’ai absolument rien contre la firme de Redmond, bien au contraire, tant il y a des produits dont je ne pourrais me passer (tels Visio et la suite Office en général).

Je n’avais pas suivi le marché des smartphones depuis un petit moment. J’en était resté au déclin de RIM et de ses Blackberry et à la bonne pénétration de Windows Mobile 6. L’iPhone bien entendu marchait fort mais débarquait (3 ans ce n’est rien).

J’avoue que le graphe suivant m’a soufflé.

Quelle dégringolade ! Je ne sais pas ce que donnent les chiffres de Windows Mobile 7, mais la situation semble compliquée pour Microsoft sur ce secteur.

Bousculé par Google sur Internet, les OS, les navigateurs et la bureautique, bousculé par Apple sur les smartphones, les appareils communicants, et les ordinateurs, par Nintendo et Sony sur les consoles de jeux, …. les temps sont durs pour Microsoft.

★★★★★