Comment contrôler ses données personnelles sur le web?

Comment contrôler ses données personnelles sur le web ?

Le vol de données personnelles est malheureusement un sujet qui nous concerne toutes et tous. Par données personnelles on entend bien sûr adresse mail, numéro de téléphone, nom, prénom, adresse, mais cela signifie aussi données médicales, numéros de client, identifiants, numéro de sécurité sociale, adresse IP, voix, image et tout ce qui permet de nous identifier d’une manière ou d’une autre.

Un acte préventif

Toute personne a qui cela est déjà arrivé de se faire pirater son ordinateur ou son téléphone peut le confirmer : lorsque cela se produit, c’est un véritable calvaire de communiquer avec tous les prestataires concernés afin de régulariser la situation.

Il est donc primordial de se concentrer sur la prévention de ces données précieuses et donc d’agir en amont en contrôlant régulièrement nos données personnelles sur le web. Voici quelques actions préventives à intégrer dans nos habitudes pour continuer à surfer en toute sérénité.

Demeurez discret

Cette recommandation est à lire à plusieurs niveaux. Il y a tout d’abord bien sûr tout ce que vous publiez sur vos réseaux sociaux, votre blog ou votre propre site internet. Plus vous publiez, plus vous êtes exposé. Cela va de soi. Il ne faut pas pour autant déserter ces outils, mais simplement être prudents et se souvenir que le monde entier peut avoir accès à cette photo que vous venez de publier.

On pense ici à cette célèbre directrice d’agence de communication qui, lors de ses vacances dans les Caraïbes, s’est retrouvée face à un panneau d’affichage géant sur lequel se trouvait une photo d’elle-même avec son mari et sa fille alors bébé ! Ladite photo avait en effet servi à la confection du faire-part de naissance de l‘enfant et avait été envoyé à de très nombreuses personnes et, fort probablement, partagée sur le site ou les réseaux sociaux de l’agence.

Dans le cas présent, les dommages étaient pourrait-on dire de moindre ampleur bien que très  désagréables, mais on sait bien qu’il y a parfois des conséquences financières désastreuses.

Ceci nous amène à un second point relatif à la « discrétion » sur le web. Ne donnez pas toujours toutes les informations demandées par les sites, pensez-y à deux fois. Dans bien des cas, l’utilisation d’un pseudonyme est tout à fait envisageable. Ayez aussi plusieurs adresses mail afin de ne pas donner celle qui est liée à vos données les plus sensibles. Et bien sûr, soyez créatifs lorsque vient le temps de créer vos mots de passe.

Prenez le temps de créer des mots de passe difficiles à pirater

Il est certain que cela est un peu contraignant, mais lorsqu’on pense aux comptes bancaires vidés, aux cartes de crédit utilisées pour acheter malhonnêtement des choses extrêmement coûteuses, cela vaut la peine de s’en préoccuper.

Un bon mot de passe est celui qui :

  • Comporte un minimum de 8 caractères ;
  • Comprend des majuscules, des minuscules, des caractères spéciaux et des chiffres ;
  • Ne fait aucunement référence à votre nom, votre prénom ou votre date de naissance ;
  • Change régulièrement (chaque semaine idéalement).

Ne faites pas confiance à tout le monde

Au-delà des informations personnelles, il nous arrive aussi fréquemment de procéder à des achats sur internet. Avant de communiquer nos informations bancaires, il est primordial de toujours vérifier si le site  sur lequel on se trouve est sécurisé. Deux éléments sont alors à rechercher :

  1. Le petit dessin de cadenas dans la barre d’adresse d’une part ;
  2. Les lettres « https » également dans ladite barre d’autre part.

S’informer sur le site que l’on s’apprête à utiliser via des forums ou une simple recherche d’avis via Google est aussi un réflexe qu’il est bon d’adopter.

Ainsi protégés, les risques de piratage sont limités, mais malheureusement le risque zéro n’existe pas. Restons donc vigilants en tout temps !