Avant la WWDC, les spéculations sur la transition ARM Mac d'Apple se développent

Un nouveau rapport de Bloomberg cette semaine a affirmé qu'Apple prévoyait d'annoncer la transition des processeurs Intel aux puces ARM dans la gamme Mac ce mois-ci à la WWDC 2020. Bien qu'il reste encore plus d'une semaine avant l'événement Apple, les analystes technologiques spéculent sur la façon dont Apple effectuera cette transition et quels sont les avantages et les inconvénients potentiels.

John Gruber (Daring Fireball) souligne que le fait qu'Apple puisse révéler son intention d'apporter des puces ARM au Mac lors de cette WWDC ne signifie pas nécessairement que la société publiera un nouveau matériel cette année.

Apple a besoin des développeurs d'applications pour se préparer aux ARM Mac avec une nouvelle version de Xcode, sinon ce nouveau Mac n'aurait pas d'applications compatibles au lancement. Il compare cela à la fin du support 32 bits sur macOS, qui a été annoncé pour la première fois par Apple en 2018 et abandonné l'année dernière avec macOS Catalina.

Certains développeurs – les plus intelligents – sont effectivement prêts à démarrer et pourront recompiler leurs applications pour ARM dès qu'Apple rendra disponible une nouvelle version de Xcode. Mais d'autres auront besoin de temps. Je veux juste dire toute la consternation de l'année dernière à propos de MacOS 10.15 Catalina abandonnant la prise en charge des logiciels 32 bits – une transition qu'Apple a annoncée plusieurs années à l'avance.

Une transition architecturale aura certainement un impact sur les applications qui continueront de fonctionner avec les nouveaux modèles Mac. Lorsque Apple a migré de PowerPC vers des processeurs Intel, la société a proposé un moyen d'émuler des logiciels hérités sur des Mac plus récents avec Rosetta. Mais maintenant, Gruber pense qu'Apple se concentrera uniquement sur les logiciels prêts pour ARM.

Si je devais parier maintenant, je dirais non, il n'y aura pas d'émulation x86 sur les Mac ARM – et cela explique pourquoi Apple annonce cette transition des mois avant la sortie du matériel. Mais c'est juste ma supposition. Dans les années 90 en particulier, et dans une moindre mesure dans les années 2000, il y avait beaucoup de logiciels tiers importants qui n'étaient pas faciles à porter. Je ne pense pas que ce soit le cas aujourd'hui.

Applications ARM

Les développeurs et les utilisateurs peuvent penser que beaucoup de choses vont changer avec les applications basées sur ARM. Pour Gus Mueller (La forme de tout) peu de choses vont changer, en fait. Il existe encore plusieurs applications, y compris la propre d'Apple, qui utilisent toujours le cadre Cocoa et sont écrites en Objective-C plutôt qu'en Swift, il est donc très peu probable qu'Apple exigera que les applications ARM soient reconstruites avec Swift ou SwiftUI au début.

Cocoa est le framework qui gère à peu près toutes les applications sur MacOS. Sans NSWindow, sans NSView, vous n'avez aucune application sur Mac (…) SwiftUI a à peine un an. Regardez combien de temps il a fallu à Swift pour arriver à un point où il n'est pas incroyablement pénible à utiliser. (…) Objective-C ne va nulle part de sitôt. Trop de MacOS et trop d'applications importantes en dépendent.

L'idée d'un Mac qui ne peut exécuter que des applications Catalyst, qui sont essentiellement des applications portées depuis iPadOS, est également peu probable. Bien qu'il existe d'excellentes applications disponibles pour iPad, toutes ne sont pas aussi avancées que les versions natives de Mac, donc forcer les utilisateurs à les utiliser serait un inconvénient.

Ce serait un sérieux déclassement pour les utilisateurs de ces applications sur MacOS, et serait un écart majeur par rapport au comportement actuel des applications sur MacOS. Et même avec Catalyst, il faut encore beaucoup de travail pour qu'une application iPad ressemble à une application Mac.

Mueller pense qu'Apple permettra probablement à presque toutes les applications d'être mises à jour pour fonctionner sous l'architecture ARM, à l'exception des applications héritées comme celles basées sur OpenGL.

OpenGL et OpenCL sont obsolètes depuis un certain temps au profit de Metal. Apple profitera de cette occasion pour les supprimer.

Ce qu'Apple peut faire différemment de ses concurrents

Comme l'a écrit Dieter Bohn Le bord, il existe déjà certains ordinateurs Windows fonctionnant sur des processeurs ARM qui peuvent nous donner une idée de ce qu'Apple devrait et ne devrait pas faire avec la gamme Mac. Du côté de Windows, l'expérience de l'utilisation d'un ordinateur avec un processeur ARM n'est toujours pas bonne. Il existe des problèmes de performances et bien que certaines applications 32 bits puissent être émulées dans ARM, les applications 64 bits ne le peuvent pas.

En parlant de choses qu'Apple ne voudrait pas: les ordinateurs Windows basés sur ARM sont plus lents. (…) Nous avons tous supposé que les prouesses tant vantées d'Apple pour fabriquer des puces ARM rapides pour iPad se traduiraient bien sur Mac, mais il n'y a aucune garantie que ce soit vrai jusqu'à ce que nous arrivions à les tester nous-mêmes.

Il mentionne que Microsoft prévoit toujours de conserver les versions ARM et x86 de Windows pendant une longue période, car la grande majorité des ordinateurs fonctionne toujours avec des processeurs Intel ou AMD et les entreprises ne changeront probablement pas de sitôt.

Le problème est que, puisque Windows ARM ne remplacera pas Windows x86, les développeurs ne se sont pas engagés à mettre à jour leurs applications pour tirer parti du matériel ARM. Apple, d'autre part, prévoit de mettre à jour toute la gamme Mac avec les processeurs ARM dans les années à venir.

Lorsque les ordinateurs portables et les tablettes basés sur ARM ont commencé à sortir, le message était "Voici une nouvelle chose intéressante que vous pouvez obtenir si vous le souhaitez, mais la vieille chose fiable ne va nulle part." C’est la manière de Windows. (…) Windows sur ARM n'attire tout simplement pas l'attention et le support des développeurs que Windows standard, à la fois au sein de Microsoft et en dehors.

Il y a encore beaucoup de questions sur la transition d'Apple d'Intel à ARM, mais j'espère qu'elles seront toutes répondues lors de la WWDC 2020 le 22 juin. Que pensez-vous des plans d'Apple pour remplacer Intel par des processeurs ARM sur Mac? Faites-nous savoir dans la section commentaires ci-dessous.

★★★★★