WordPress 2.9 et l’optimisation des bases de données

Vous le savez peut-être, WordPress 2.9 est sur le point de sortir.

Si vous utilisez la version béta actuelle (c’est mon cas pour des test), vous avez du remarquer l’arrivée d’une nouvelle constante dans les fichiers de configuration : WP_ALLOW_REPAIR.

Celle-ci permet tout simplement d’activer une nouvelle fonctionnalité très intéressante. Comme vous le savez surement le CMS Worpdress utilise une base de donnée SQL. Comme toute base relationnelle, celle-ci se fragmente au fur et à mesure de l’utilisation.

Il faut donc l’optimiser régulièrement pour maintenir des performances optimales. Jusqu’à présent, il fallait en passer par l’installation d’un plugin ou par une requête directe. Pour ma part j’ai choisi le plugin WP-Optimize.

 

Avec WP 2.9, cette possibilité fait désormais partie du cœur du moteur de blogging. Pour l’activer, il suffit de déclarer la constante sus-citée dans le fichier wp-config.php :

define('WP_ALLOW_REPAIR', true);

 

Ce que je trouve plus étrange c’est le mode de mise en route. Il faut appeler une page PHP via votre navigateur (autant dire que tout le monde peut le faire, sauf à limiter via une entrée dans le .htaccess; vive les surcharges et les attaques).


http://websourcing.fr/wp-admin/maint/repair.php

Vous arriverez sur une page de ce type:

worpdress-2.9-optimisation-db

Comme on le voit, on peut lancer les différentes actions qui correspondent en fait aux requêtes SQL d’optimisation: ANALYZE TABLE, REPAIR TABLE et OPTIMIZE TABLE.

 

Une bonne chose mais des choix d’implémentation discutables.

En attendant, n’oubliez pas de faire la mise à jour vers WordPress 2.8.6 (c’est une mise à jour de SECURITE).

À lire aussi :  [Webdesign] Font Awesome, une police d’icônes pour BootStrap

crédits: wpengineer

★★★★★