Une nouvelle série de tests de vitesse 4G et 5G met en évidence la suprématie de T-Mobile sur Verizon et AT&T

Les « Un-carrier’s » Le nombre d’abonnés en croissance rapide suggère fortement que tous ces mouvements d’expansion du réseau 5G après la fusion du Sprint atteignent les résultats souhaités, et alors que différentes sociétés de recherche ont accordé leur prix les plus récents attribués à différents opérateurs, tout le monde semble d’accord que les stratégies de déploiement à court et à long terme de Magenta sont les plus logiques.

Bien sûr, c’est principalement parce que les ressources de T-Mo dépassent de loin celles de la concurrence, du moins jusqu’à ce que Verizon puisse réellement profiter du nouvelle partie coûteuse du spectre de la bande C acquise lors de la plus grande vente aux enchères jamais réalisée par la FCC. Fondamentalement, il n’y a tout simplement aucun moyen pour Big Red, ainsi que AT&T, de contester l’équilibre presque parfait de la vitesse et de la disponibilité du réseau 5G actuellement fourni par le signal « Ultra Capacity » de T-Mobile, alias le signal à bande moyenne.
Contrairement au réseau 5G à bande basse (ou gamme étendue) considérablement plus lent, cette technologie ne couvre pas tout le pays … pour le moment, mais à peu près partout où vous pouvez obtenir un signal à bande moyenne en ce moment, cette technologie fournit un énorme coup de pouce. aux scores de vitesse moyenne, laissant les rivaux « Un-carrier » dans la poussière. Le dernier rapport soulignant cet avantage majeur et relativement répandu vient d’une société appelée umlaut et a été payé par T-Mobile, ce qui ne rend pas ses résultats moins fiables.

Cinq tests de vitesse, un gagnant clair

Alors que Magenta vante déjà une impressionnante couverture 5G moyenne bande (théorique) de 106 millions de personnes dans 2400 villes américaines, umlaut a choisi de se concentrer sur seulement cinq (grands) marchés, effectuant des milliers et des milliers de mesures de performance par fournisseur de services sans fil en Février 2021 sur le même appareil: l’exceptionnel de Samsung Galaxy S20 +.

En plus de dominer chaque Tableau de vitesse moyenne de téléchargement et de téléchargement 5G, T-Mo a également remporté les cinq médailles d’or globales de vitesse de téléchargement 4G / 5G tout en « réglant » quatre victoires en vitesse de téléchargement moyenne 4G / 5G.

Cela signifie que Magenta est le champion à tous les niveaux à Atlanta, Dallas – Fort Worth, Newark – Jersey City et Philadelphie, tandis qu’AT & T est le vainqueur quelque peu surprenant du concours de performance en vitesse moyenne 4G / 5G à Phoenix. Phoenix, cependant, se trouve être le seul de ces cinq marchés où Ma Bell n’a pas encore « correctement » publié la 5G, atteignant à peine 10% de disponibilité, ce qui nous rappelle à quel point la 4G LTE est arrivée et à quel point la 5G à bande basse fonctionne mal. dans de nombreux endroits.

En regardant strictement les vitesses 5G moyenne bande, il est assez impressionnant de voir des moyennes locales allant de 170 à 260 Mbps. Bien que loin d’être aussi grand que les chiffres produits par Verizon à l’aide de la technologie mmWave de pointe … ici et là, ce sont certainement le genre d’amélioration par rapport à la 4G LTE dont l’industrie du sans fil a besoin pour aller de l’avant au cours des deux prochaines années.

AT&T est un candidat sérieux pour le titre de disponibilité 5G

Alors qu’AT & T a incroyablement réussi à se démarquer T-Mobile de ce point de vue à Atlanta, Newark – Jersey City et Philadelphie, le manque de technologie 5G à moyenne et haute bande se traduit par un grand nombre de classements à la troisième place pour l’opérateur où cela compte le plus – les vitesses.
En ce qui concerne Verizon, nous serions négligents de ne pas souligner que ses scores de disponibilité 5G s’améliorent de plus en plus depuis l’opérateur leader du marché. a rejoint le jeu 5G «national» avec l’aide d’un technologie quelque peu controversée baptisée DSS (Dynamic Spectrum Sharing). Combiné à la pitoyable couverture ultra large bande de Big Red, c’est probablement la raison pour laquelle T-Mobile est capable de gagner facilement toutes ces batailles de vitesse.

★★★★★