Musk prévoit déjà qu'Apple et Google vont interdire Twitter.  Si cela se produit, vous avez un forfait : votre propre téléphone

Twitter bientôt retiré de Google et Apple

 

Pour l’instant, nous n’avons pas de véritables informations concernant le fait qu’Apple ou Google envisageraient de supprimer Twitter respectivement de l’App Store et du Google Play Store.

Néanmoins, La plateforme est pleine d’incertitudes, notamment après les licenciements et les démissions massives, mais également en raison des dernières décisions de Musk.

La liberté d’expression et Trump

Avant le rachat, Musk s’était engagé à supprimer les « bots » qui, selon lui, inondaient Twitter.

Et envisagerait de rouvrir les comptes aux utilisateurs interdits, qualifiant d ‘ »absolutiste » de la liberté d’expression.

Le premier de ces utilisateurs a en avoir bénéficié et l’un des plus illustres, était Trump. Il y a à peine une semaine, Twitter a rouvert son compte grâce en partie a un sondage extrêmement serré

Peu de temps après, Musk a lancé un nouveau sondage demandant s’il devrait y avoir une amnistie générale pour les utilisateurs interdits. Au vu des résultats concluants en faveur de la réouverture de ces comptes. Musk a donc confirmé que cette semaine que Twitter commencera à rouvrir les comptes interdits.

Danger avec Apple et Google.

Ces changements mettent en danger Twitter.

Alejandra Caraballo, experte en cyberdroit à Harvard, a commenté dans le Washington Post :

👉Comment Apple et Google devraient commencer à envisager « sérieusement » la possibilité de bannir Twitter de leurs plateformes ( l’App Store et Google Play Store ).

Caraballo a expliqué:

👉Ces dernières décisions, rendent le réseau social extrêmement dangereux et pourraient réactiver des discours de haine, de harcèlement ou de la violence.

Cyberphone en vue

La journaliste Liz Wheeler a précisément posé cette question à Musk sur Twitter

@Elon Musk

devrait produire son propre smartphone. La moitié du pays serait heureux d’abandonner l’iPhone et l’Android biaisés et fouineurs. L’homme construit des fusées vers Mars, un petit smartphone stupide devrait être facile, non ?

Le milliardaire a répondu peu de temps après:

J’espère bien que cela n’arrivera pas, mais, oui, s’il n’y a pas d’autre choix, je ferai un téléphone alternatif

(Beaucoup) plus facile a dire qu’à faire

Il semble peu probable que cela arrive car Musk serait alors confronté à un problème colossal.

Fabriquer un mobile alternatif est vraiment complexe, et aucune grande entreprise n’y est parvenue à ce jour.

L’ exemple le plus concret est Huawei qui a dû fabriquer son « téléphone alternatif » récemment.

La marque chinoise interdite par Google, a commencé à lancer ses smartphones sans ces services et applications. Le résultat a été sans appel pour Huawei, qui est devenu un fabricant que peu choisissent précisément à cause de l’inconfort de ne pas pouvoir accéder à une plate-forme qui domine absolument le marché.

Pour rappel: Depuis mai 2019, un décret empêche Google de communiquer avec Huawei ; tous les smartphones de la marque sortis après mai 2019 sont dépourvus des services Google.

Réseaux stellaire.

La vérité est que Musk a quelques jolies cartes en sa faveur. Le projet AOSP sur lequel est basé LineageOS fournirait une base solide à cette alternative.

Et Elon Musk pourrait également compter sur un support comme Starlink pour proposer une connectivité satellitaire native et pourquoi pas exclusive sur mobile. Cela pourrait servir d’argumentaire de vente supplémentaire.

sans-titre-2022-09-09t163726-410

Article rédigé par Julien, rédacteur de tutoriels pour neuf.tv