Services Internet mobiles haut débit en cours de restauration au Jammu-et-Cachemire après 18 mois

Vendredi, l’Internet mobile à haut débit a été rétabli dans tout le territoire de l’Union du Jammu-et-Cachemire, exactement un an et demi après sa rupture en août 2019, lorsque le Centre avait abrogé le statut spécial de l’ancien État.

La secrétaire principale du ministère de l’Intérieur, Shaleen Kabra, a émis une notification et a ordonné aux inspecteurs généraux du Cachemire et du Jammu de « surveiller de près l’impact de la levée des restrictions ». Le pseudonyme officiel de Raj Bhavan sur le LG Manoj Sinha a remercié le Premier ministre Narendra Modi et le ministre de l’Intérieur Amit Shah d’avoir « accédé à notre demande et rétabli les services 4G dans tout le Jammu-et-Cachemire UT. Cette décision répondra aux aspirations du peuple. , en particulier les jeunes « .

L’ordonnance de deux pages indiquait qu’une « évaluation objective des circonstances existantes et de la nécessité de maintenir ces restrictions » avait été prise par un comité spécial constitué sur les instructions de l’ordonnance de la Cour suprême du 11 mai de l’année dernière.

Le comité a tenu une réunion le 4 février au cours de laquelle « entre autres, il a pris note des apports et appréhensions des agences de sécurité et des forces de police ainsi que l’évaluation de l’ouverture de la connectivité Internet mobile à haut débit … »

« Maintenant, par conséquent, en tenant compte de l’avis du comité spécial, je, Secrétaire principal du gouvernement ….., révoque par la présente les restrictions sur les services de données mobiles et la connectivité Internet fixe … »

Cependant, l’ordonnance indiquait clairement que l’installation Internet à haut débit sur les titulaires de cartes SIM prépayées ne serait fournie « qu’après vérification selon les normes applicables aux connexions postpayées ».

L’annonce de la restauration de l’Internet mobile à haut débit est venue plus tôt ce soir du porte-parole de l’administration du Jammu-et-Cachemire et secrétaire principal Rohit Kansal qui a déclaré sur son Twitter « Les services Internet mobiles 4G en cours de restauration dans tout le JK .. »

La restriction des services Internet mobiles sur le territoire de l’Union, à l’exception des districts de Ganderbal et d’Udhampur, était jusqu’au 6 février.

Internet a été complètement fermé dans l’ancien État le 5 août 2019, lorsque le gouvernement a annoncé l’abrogation de l’article 370 de la Constitution et également sa bifurcation en deux territoires de l’Union – le Jammu-et-Cachemire et le Ladakh.

Plus tard, les services 2G ont été rétablis le 25 janvier de l’année dernière et les services 4G sur les appareils mobiles à Ganderbal dans la division Cachemire et à Udhampur dans la région de Jammu ont été redémarrés en août de l’année dernière.
Cela a été fait après que le Centre eut informé la Cour suprême qu’un comité spécial chargé d’examiner la question envisageait d’autoriser l’installation à titre d’essai dans deux des 20 districts du territoire de l’Union.

L’Internet haut débit était limité aux seuls abonnés postpayés, tandis que les clients prépayés ne pouvaient bénéficier des services qu’après avoir terminé le processus de vérification. La cour suprême entend également un plaidoyer d’une ONG demandant l’ouverture d’une procédure pour outrage au tribunal contre le ministre de l’Intérieur de l’Union et le secrétaire en chef de JK pour leur prétendue « désobéissance volontaire » en se conformant à l’ordonnance du tribunal du 11 mai qui avait ordonné de constituer un comité qui se pencherait sur les possibilités de restauration d’Internet à haut débit sur le territoire de l’Union.


Quel sera le lancement technologique le plus excitant de 2021? Nous en avons discuté sur Orbital, notre podcast technologique hebdomadaire, auquel vous pouvez vous abonner via Apple Podcasts, Google Podcasts ou RSS, télécharger l’épisode ou simplement cliquer sur le bouton de lecture ci-dessous.

★★★★★