Les clients vaccinés ne sont plus obligés de porter des masques faciaux dans les Apple Stores américains

Les clients vaccinés ne sont plus obligés de porter des masques faciaux dans les Apple Stores américains

À partir de ce mardi 15 juin, les consommateurs vaccinés aux États-Unis seront autorisés à entrer dans l’Apple Store sans porter de masque. Selon Bloomberg, Apple a commencé à alerter les employés du changement de politique, et Apple affirme que ses employés n’auront pas à demander aux clients de vérifier qu’ils ont été vaccinés. Dans certains États, comme la Floride, les entreprises et les agences gouvernementales ne peuvent pas demander aux consommateurs de prouver qu’ils ont été vaccinés.
Par conséquent, nous pouvons supposer que de nombreuses personnes non vaccinées mentiront et diront qu’elles ont été piquées afin d’acheter le produit Apple qu’elles souhaitent acheter maintenant au lieu d’attendre qu’il soit livré. C’est le genre d’action qui met les autres en danger simplement parce qu’une personne n’a pas l’empathie pour se soucier des autres.

Les employés d’Apple ne seront pas autorisés à demander la vérification qu’un client a reçu ses vaccins.

Apple dit aux employés qu’ils doivent toujours porter des masques dans ses points de vente. De plus, la société a diffusé une note indiquant aux personnes travaillant dans les bureaux américains d’Apple qu’elles ne sont plus tenues de porter un masque tant qu’elles ont été entièrement vaccinées. Apple a été l’une des premières entreprises à répondre à l’épidémie de COVID-19 en fermant ses magasins en Chine le 13 mars 2020. Elle a également été parmi les premières entreprises à permettre aux salariés de travailler à distance depuis leur domicile.

Dans une note, Apple a écrit : « Compte tenu des progrès réalisés en réponse à Covid-19 aux États-Unis, nous voulions vous informer qu’un certain nombre de sites passent maintenant à la prochaine phase de reprise et commenceront à fonctionner sous la phase 3 protocole sur place. Dans la phase 3, lorsque cela est autorisé, les protocoles Apple sont mis à jour pour permettre le masquage facultatif pour les personnes vaccinées. Les exigences de distanciation physique sont également assouplies dans cette phase. “

Apple a dit à son personnel d’être prêt à retourner au bureau en septembre. L’entreprise teste également un nouveau programme qui permettra aux travailleurs de travailler à domicile deux jours par semaine et de travailler à distance jusqu’à deux semaines par an.

Alors qu’Apple a déjà éliminé sa politique de masques dans certains pays comme l’Australie, la décision d’autoriser les employés vaccinés à se rendre sans masque au siège de l’entreprise à Cupertino, en Californie, concorde avec le plan de l’État de rouvrir mardi en supprimant les restrictions pour ceux qui ont été vaccinés.

Apple a continué à offrir aux employés de l’Apple Store le plein salaire et les avantages sociaux même s’ils se prélassaient à la maison pendant la pandémie

Il y a plus d’un an, en mai 2020, Apple a dû fermer certains magasins américains qu’il avait déjà rouverts à Portland, Philadelphie, Brooklyn, Salt Lake City, Los Angeles, Charleston, Washington, DC, Scottsdale et San Francisco à la suite de violentes manifestations dans ces villes suite à la mort de George Floyd. Certains manifestants ont commencé à piller et plusieurs Apple Stores ont été cambriolés. Cependant, certains de ceux qui ont volé des modèles d’iPhone dans les magasins Apple ou acheté des unités à prix réduit vendues par des pillards ont constaté que leurs combinés ne fonctionnaient pas et pourraient avoir été suivis par les forces de l’ordre.

Apple a promis aux employés de l’Apple Store qu’ils continueraient de percevoir l’intégralité de leur salaire et de leurs avantages sociaux même si les Apple Stores étaient fermés. Certains ont été formés pour gérer les questions d’assistance technique à domicile et ont reçu un Mac de 27 pouces à utiliser. Qu’ils décident de travailler pour Apple pour traiter les questions d’assistance technique à domicile ou simplement de se prélasser toute la journée à regarder les rediffusions de Happy Days, Apple n’a pas fait pression sur leurs effectifs, même si certains d’entre eux craignaient que s’ils refusaient de traiter les appels mal paraître aux yeux de leurs patrons et collègues.

A lire également