Hébergement web : les impacts négatifs d’une mauvaise infrastructure

Hébergement web : les impacts négatifs d’une mauvaise infrastructure

Pour des raisons budgétaires, de nombreuses entreprises hébergent leur site sur des serveurs qui offrent des espaces de stockage (hébergement) gratuits, voir peu onéreuses. En revanche, ces solutions abordables comportent des risques. Comme dans tous secteurs, plus une entreprise investira dans des solutions techniques de qualité, plus son site Internet sera performant. Voici les impacts négatifs d’une mauvaise infrastructure d’hébergement web/

Peu de fiabilité

L’hébergement mutualisé, implique que vous partagiez votre espace de stockage, votre serveur, avec d’autres sociétés utilisant le même hébergeur.

Cela peut donc provoquer des baisses de performances fréquentes. Par exemple si l’un des utilisateurs du serveur lance une campagne d’e-mailing agressive, le trafic du serveur augmentera considérablement, affectant la disponibilité de votre site web. Si vous souhaitez profiter d’un site web fiable, il est préférable de vous tourner vers des solutions d’hébergement de sites web payantes, de manière à rester maitre de la bande passante affectée à votre site.

Pas de support

Avec les hébergements web gratuits, vous ne serez pas bien pris en charge si vous devez faire appel au support, que cela soit en cas d’incidents du côté de l’hébergeur ou bien si vous effectuez des mauvaises manipulations côté client.

Certains services annoncent inclure un support dans leur package, or lorsque vous souhaitez l’utiliser, vous êtes souvent renvoyé vers un forum au lieu d’avoir à faire à un véritable service technique fonctionnel et réactif, qui pourra vous aider à résoudre vos problèmes.

Annulation de compte à tout moment

Que l’hébergement soit gratuit ou non, il s’agit d’un droit réservé à tout fournisseur d’hébergement, lorsqu’un usage illicite des ressources est détecté. Or, dans le cas des hébergements gratuits, il peut arriver que les fournisseurs ferment des comptes sans raison, sans préavis et sans garantie de service.

En somme, vous n’avez que très peu de recours si votre hébergeur gratuit change ses conditions d’utilisations, où s’il ferme tout simplement ses portes.

Attention également, sachez qu’héberger un site à l’étranger ne permet pas de contourner la loi pénale française.

Problème de confidentialité

La création d’un site web peut également entraîner des questions juridiques.

En effet, lorsque vous récoltez des informations sur vos clients par exemple, vous devez tenir compte de la législation sur la protection des données comme le RGPD qui, si elle n’est pas correctement respectée, peut entraîner des sanctions financières.

Il est important d’être informé de l’endroit où votre site web est hébergé et il faut que ce soit une entreprise fiable qui l’héberge. Bien qu’il existe des sociétés fiables d’hébergement gratuit, une grande majorité sont de petites entreprises qui ne connaissent pas toujours les pratiques à appliquer et qui proposent des services qui laissent à désirer.

Perte de temps et d’argent

Les hébergements gratuits sont plus limités, n’offrent pas toujours de support technique et sont souvent victimes de plus d’incidences, ce qui peut entraîner une perte de temps considérable. Il est peut-être préférable de payer pour un hébergement de qualité, plutôt que de perdre du temps et de l’argent avec un hébergeur qui aura un impact nocif sur les performances, et donc les ventes, de votre site web.

★★★★★

A lire également