[Etude] L’iPhone 4, le meilleur ennemi des opérateurs

[Etude] L’iPhone 4, le meilleur ennemi des opérateurs

Rate this post

Avec la sortie de la quatrième génération des iPhone, les opérateurs devaient être à la fête. En effet, chaque nouvelle version de ce « smartphone tendance » engendre une vague de nouveaux abonnements et renouvellements aux forfaits des opérateurs.

Jusqu’ici tout va bien.

 
Et pourtant, il pourrait en être tout autrement.

Selon Strand Consult, un cabinet danois, l’effort demandé aux opérateurs pour attirer le client est énorme et fait fortement chuter les marges.

Se basant sur un rapport de août 2009, le cabinet prédit que les opérateurs vont une nouvelle fois subir la pression d’Apple et la loi du marché pour être en mesure de vendre le dernier bijoux technologique de la firme à la pomme.

Afin de se positionner correctement en terme de prix, les opérateurs sont en effet obligés de subventionner très fortement les iPhone 4.
Résultat : des marges en très forte baisse.

Le réservoir de « nouveaux clients » (ce qui ne sont pas déjà utilisateurs d’un iPhone des générations précédentes) est beaucoup plus limité qu’auparavant, ce qui se traduit par un « recrutement » moindre, et donc des revenus limités.
Car un ré-abonnement ne rapporte pas autant qu’une conquête chez le concurrent.

 
Pour le dire simplement, en subventionnant un ré-abonnement suite à l’achat d’un nouvel iPhone, les opérateurs dépensent de l’argent pour conserver des clients qui avaient déjà un abonnement chez eux. Pure perte.

Qui plus est, la masse d’iPhone de générations précédentes qui se retrouve dans la nature, favorise les opérateurs alternatifs, type MVNO, qui sont déjà de sérieux concurrents des opérateurs « classiques ».

Si Apple se frotte les mains, la donne est diffétrente pour ses principaux partenaires que sont les opérateurs téléphoniques.

Jusqu’à quand supporteront-ils cela ?

via