Contrepoint : le marché européen des smartphones chute de 12 % au premier trimestre, le pire premier trimestre depuis 2013

Contrepoint : le marché européen des smartphones chute de 12 % au premier trimestre, le pire premier trimestre depuis 2013

Le marché européen des smartphones a connu son pire premier trimestre en près d’une décennie et les analystes de Recherche de contrepoint avertir que les choses vont encore empirer avant de s’améliorer.

Le marché a chuté de 12% par rapport aux trois premiers mois de l’année dernière. Avec seulement 49 millions de smartphones expédiés, il s’agit du pire premier trimestre depuis 2013. Une seule des marques du Top 5 a connu une croissance – Realme a doublé sa part de marché.

Samsung reste le premier fabricant de smartphones du Vieux Continent. Cependant, ses expéditions sont toujours en baisse de 16 % par rapport au premier trimestre de l’année dernière. Apple a en fait augmenté d’un point de pourcentage (d’une année sur l’autre), mais ses livraisons ont également légèrement diminué (-6%).

Le premier trimestre de cette année a vu le lancement de la série Galaxy S22 de Samsung et de l’iPhone SE abordable d’Apple (3e génération), mais ils n’ont pas pu résister au ralentissement général du marché.

Le ralentissement a été causé par de multiples facteurs – les composants sont toujours en pénurie, ce qui est aggravé par les blocages liés au COVID-19 en Chine, il y a aussi une hausse de l’inflation et la guerre en Ukraine.

La guerre affecte le marché de plusieurs façons. Tout d’abord, Samsung et Apple se sont retirés de Russie. Ils expédiaient environ la moitié de tous les smartphones du pays (ces expéditions ne représentaient cependant que 6% du total en Europe). Les entreprises se sont retirées vers la fin du trimestre, de sorte que les pleins effets se feront sentir au deuxième trimestre.

C’est en partie pourquoi les analystes pensent que les choses vont empirer au deuxième trimestre. Il n’y a pas que les expéditions de téléphones non plus, la guerre pourrait réduire la disponibilité des matières premières utilisées pour fabriquer l’électronique. De plus, les pays européens connaissent de fortes augmentations du coût de la vie, de sorte que moins de personnes achèteront de nouveaux téléphones.

En continuant dans la liste, Xiaomi a subi la plus forte baisse – ses expéditions sont en baisse de 36 % par rapport à l’année dernière. Oppo a maintenu sa part par rapport aux autres, mais cela signifie toujours moins de téléphones expédiés (remarque : les chiffres d’Oppo incluent OnePlus). Realme est compté séparément et il a déplacé 67 % de téléphones de plus qu’au premier trimestre 2021, il a donc doublé sa part de marché.

L’année dernière, le marché européen était sur la voie de la reprise avec une croissance de 8 % (par rapport à la faiblesse de 2020). Cette reprise s’est interrompue avec une baisse au premier trimestre et une sombre prévision pour le deuxième trimestre (et même plusieurs trimestres après).

La source

★★★★★

A lire également