Ça se passe: NVIDIA va acquérir Arm pour 40 milliards de dollars

Ça se passe: NVIDIA va acquérir Arm pour 40 milliards de dollars

NVIDIA et SoftBank Group Corp. (SBG) ont annoncé un accord définitif en vertu duquel NVIDIA acquerra Arm Limited auprès de SoftBank pour 40 milliards de dollars. Dans le cadre de NVIDIA, Arm continuera à exploiter son modèle de licence ouverte. Il fonctionnera comme une division de NVIDIA et restera basé au Royaume-Uni. Elle «continuera à exploiter son modèle de licence ouverte tout en maintenant sa neutralité envers la clientèle mondiale», a déclaré la société. NVIDIA a l'intention de conserver le nom et la forte identité de marque d'Arm et d'étendre sa base à Cambridge. La propriété intellectuelle d'Arm restera enregistrée au Royaume-Uni.

Pour rappel, SoftBank a acheté Arm pour 31 milliards de dollars il y a quatre ans. Les engagements devraient être achevés en septembre 2021. Arm’s tech alimente les processeurs d’appareils mobiles de plusieurs sociétés, dont Samsung, Apple et Qualcomm. De plus, Apple a récemment annoncé son passage aux puces basées sur Arm pour les futurs Mac. D'un autre côté, Microsoft crée une Surface basée sur Arm et une version de Windows pour Arm. Par conséquent, la société britannique n'augmentera probablement que de valeur, comme elle l'a fait depuis l'acquisition de SoftBank.

Pour référence, NVIDIA ne fait pas grand-chose dans le domaine du matériel mobile. Cependant, il est le principal fabricant de GPU et fabrique la gamme Tegra de chipsets mobiles utilisés dans des appareils tels que la Nintendo Switch. La société positionne l'acquisition comme la mise en place de la prochaine étape de l'informatique en IA.

Bloomberg rapporte que «Huang a déclaré que Nvidia dépensait beaucoup d'argent pour l'acquisition et n'avait aucune incitation à faire quoi que ce soit qui inciterait les clients à s'en aller». La transaction proposée est soumise aux conditions de clôture habituelles, y compris la réception des approbations réglementaires pour le Royaume-Uni, la Chine, l'Union européenne et les États-Unis. Par conséquent, l'accord est susceptible de faire l'objet d'un examen réglementaire approfondi.

«Arm et NVIDIA partagent la vision et la passion que l’informatique omniprésente et économe en énergie aidera à résoudre les problèmes les plus urgents au monde, du changement climatique aux soins de santé, de l’agriculture à l’éducation», a déclaré Simon Segars, PDG d’Arm.

La source

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents