carte a collectionner

Business des cartes à collectionner rares ou technologie des NFT

 

L‘investissement dans les cartes à collectionner connaît une ascension fulgurante. Prenons le marché des cartes à collectionner sportives, qui devrait augmenter de 6,7 milliards de dollars supplémentaires d’ici 2026. Cette nouvelle valeur signifie que les gens veulent protéger et diversifier leurs investissements.

Les cartes à collectionner ont atteint des sommets dans les années 80. Ce n’était pas le marché le plus rentable, mais des millions de personnes, jeunes et vieux, appréciaient suffisamment les cartes à collectionner pour les considérer comme un investissement.

Alors que les objets de collection numériques sous la forme de NFT font leur apparition. Les cartes à collectionner continuent de susciter l’intérêt – il suffit de regarder des personnes comme le Youtubeur Paul Logan détenant une carte ultra-rare ou bien Derek Jeter qui ouvre son propre marché de cartes à collectionner.

Alors, pourquoi les cartes à échanger redeviennent-elles si importantes ? Une partie de la réponse est simplement que les gens les adores.

Et si vous pouvez allier l’investissement avec la collection de quelque chose que vous aimez, nous pensons que la majorité des gens préféreraient de loin faire cela plutôt que de jeter de l’argent sur le marché boursier.

La nouvelle plate-forme d’achat en direct d’eBay : les cartes à échanger

Le marché des cartes à collectionner a également connu un renouveau en partie à cause de la pandémie de COVID-19.

« Les gens avaient plus de temps libre et ils ont peut-être fouillé dans leur placard pour trouver des objets de collections. « déclare Jesse Craig

Cette nostalgie a coïncidé avec l’émergence des technologies qui ont facilité plus que jamais l’achat et la vente d’objets de collection. PWCC affirme qu‘il héberge le plus grand marché de cartes à collectionner au monde.

L’entreprise est plus qu’une simple version sur mesure d’eBay. En plus de fournir une plate-forme pour l’achat et la vente de cartes et d’autres objets de collection, PWCC agit comme un coffre fort physique par lequel tous les actifs transitent. Son installation dans la ville de Tigard, dans l’Oregon, est équipée de robots sur mesure, de configurations de caméras sophistiquées et d’un coffre-fort de qualité bancaire – construit avec 340 000 kilos de béton – pour assurer le suivi rapide et sécurisé des actifs.

Pour obtenir leurs objets de collection, un vendeur doit d’abord envoyer ses actifs à PWCC, où les articles sont suivis avec des caméras à partir du moment où ils sont ouverts dans la salle du courrier. Chaque soumission est étiquetée avec un QR code et est liée à un numéro de soumission et à d’autres informations de base. PWCC reçoit des milliers de cartes tous les jours. Pour traiter toutes les objets et saisir les informations sur sa plate-forme, les cartes de collection passent par l’une des deux machines construites sur mesure.

Equipé d’un bras robotisé, la machine prend chaque carte, la prend en photo et la retourne pour prendre également l’autre face en photo. Les images sont en haute résolution et la soumission est enregistrée dans le compte du client. Grâce à la reconnaissance optique de caractères, la machine peut reconnaître de quel type de carte il s’agit et lui attribuer une étiquette appropriée pour les enchères. Avec l’apprentissage automatique, le système améliore l’étiquetage des cartes chaque jour. L’ensemble du processus prend environ six secondes par carte.

Si la carte de collection doit être mis aux enchères rapidement, alors elle est transféré à la station d’imagerie 360 ​​de PWCC. À l’aide de trois caméras, le système prend 36 images de la carte tournant à 360 degrés. PWCC a réduit le processus d’environ cinq minutes par carte à seulement une trentaine de secondes.

« Avec les cartes dans le domaine du sport, la condition compte vraiment », explique Jared Hippler, responsable du contrôle des actifs de PWCC. Sur le site d’enchères de PWCC, dit-il, « vous pouvez voir chaque partie de la carte à trois hauteurs différentes, et ce sont toutes des images très haute définition. Vous pouvez zoomer et voir chaque petit détail. »

Enfin, les cartes passent par un processus d’évaluation, qui est primordial. La société fournit des prêts et des avances de fonds aux clients, en utilisant des cartes de trading comme garantie. PWCC a récemment obtenu 175 millions de dollars pour étendre ses prêts, dans le cadre d’un accord mené par Whitehawk Capital Partners, LP – le premier accord bancaire institutionnel de ce type. 

En utilisant l’ensembles de données sur les transactions et les historiques de ventes qu’elle a accumulés, elle peut prédire avec précision la valeur d’une carte aux enchères.

« Les données sont au cœur d’une grande partie de notre activité », déclare Craig.

Enfin, les cartes à collectionner vont au coffre-fort – un espace avec plus de140 caméras de sécurité qui surveillent attentivement tout ce qui se trouve a l’intérieur, ainsi que des capteurs de détection de mouvement et des agents de sécurité. La température, l’humidité et l’éclairage sont soigneusement contrôlés pour préserver les éléments archivés. Seuls certains employés sont autorisés a pénétrer a l’intérieur du coffre fort, mais toute personne utilisant le coffre-fort peut voir en ligne des photos de haute qualité de leurs actifs.

Le coffre-fort est le cœur de l’écosystème – la structure physique qui a permis à PWCC de créer une plate-forme de cartes à collectionner pour l’ère numérique. Avec tous les actifs physiques en un seul endroit, PWCC peut offrir une plateforme de négociation fiable et rapide, ainsi que des services financiers modernes qui tirent parti de la valeur des avoirs des clients.

« L’archivage numérique des actifs et la création de liquidités pour nos clients – tout cela circule vraiment autour du coffre-fort », déclare Craig.

PWCC encourage les commerçants à utiliser le coffre-fort en rendant ses services de stockage gratuits pour toute carte à collectionner d’une valeur supérieure à 250 $ ou tout actif acheté via PWCC. Tous les autres articles sont facturés a des frais nominaux uniques.

Le nouveau service de Google aide les développeurs Web3 à créer des plates-formes basées sur la blockchain

Même si le trading n’est pas nouveau, la plupart des clients de PWCC ont adopté l’approche numérique. Les gens achètent et vendent des cartes a collectionner sur la plate-forme numérique

La beauté du coffre-fort est que vous pouvez en profiter de n’importe où dans le monde en vous connectant à votre compte PWCC. Vos objets de collections sont archivés numériquement, stocké en toute sécurité et entièrement assuré.

« Pour les collectionneurs qui aiment conserver et contempler leurs objets au quotidien, le coffre-fort n’est pas pour eux », reconnaît son fondateur. Néanmoins, la majorité des gens qui collectionnent ne regardent pas leurs articles tous les jours.

Une carte à collectionner que vous ne détenez pas physiquement n’est « pas très différente » d’un NFT, dit Craig. On peut dire que PWCC crée sa propre version des NFT depuis 2019, lorsqu’elle a commencé à offrir des services d’archivage numérique – bien qu’il s’agisse d’un NFT qui n’est pas connecté à la blockchain.

« C’est une représentation numérique, mais elle est soutenue par un actif réel et physique« , précise Craig.

En effet il existe certainement des similitudes entre les marchés des cartes à échanger et les marchés NFT, Craig affirme que les cartes à collectionner sont moins volatiles en raison de leur lien émotionnel que les gens ont avec leurs cartes.

« C’est la dernière chose dont ils veulent se séparer », dit-il. « Habituellement, en période de crise financière, les gens qui ont besoin de cash pensent a revendre. Nous voyons moins cela sur notre plateforme par rapport aux marchés traditionnels en raison de cet attachement émotionnel que les gens ont. »

Craig donne des données pour appuyer cette affirmation. Lorsque le S&P 500 a chuté de plus de 50 % depuis son plus haut durant de la crise des « subprimes » de 2008, les cartes à collectionner n’ont chuté que d’environ 10 % par exemple.

PWCC, a créé divers indices de marché, présentés sur son site Web, pour illustrer les performances d’investissement impressionnantes des cartes de trading de qualité professionnelle par rapport au S&P 500.

La société se développe davantage avec d’autres objets de collection, comme les bandes dessinées, les jeux vidéo et également des objets comme des chaussures (imaginez une paire de chaussures signée par le célèbre basketteur Michael Jordan ou à un maillot porté par l’incontournable Lebron James). La société a récemment obtenu une nouvelle installation  pour étendre ses opérations, avec des plans pour construire un musée d’objets de collection pour les visiteurs. Aujourd’hui, la jeune génération veut investir son argent dans des choses qu’elles comprennent.

 

sans-titre-2022-09-09t163726-410

Article rédigé par Julien, rédacteur pour neuf.tv