75% du code de Linux acheté

Lorsqu’on évoque l’open source, on imagine de suite une horde de barbus qui code toutes les nuits dans un garage, en buvant de la bière et mangeant des pizzas, en écoutant du Métal !

Mais loin de cette image galvaudée, le monde de l’open source a beaucoup changé. Désormais, les projets ont des sponsors qui sont souvent des entreprises qui ont pignons sur rues.

Et le noyau Linux, cœur d’un grand nombre de produits, n’échappe pas à la règle. Désormais, la grande majorité de celui-ci est codée par des développeurs qui sont payés par des grandes entreprises pour cela.

En effet, durant la conférence Linux.conf.au à Wellington, le fondateur du site LWN.net (qui est contributeur au noyau Linux), Jonathan Corbet a présenté une analyse du code du noyau Linux qu’il a réalisé entre le 24 décembre 2008 et le 10 Janvier 2010.

Et le moins que l’on puisse dire est que le résultat est surprenant : sur pas moins de 2,8 millions de lignes et 55000 changements majeurs entre les version 2.6.28 et 2.6.32 du noyau, seuls 18% sont réalisés sans l’appui d’une entreprise, et 7% sont d’origine inconnue (pour le coup, ça fait peur).

Cela fait au moins 75% du code du noyau qui provient de développeurs employés par des entreprises qui les payent pour cela. Énorme !

Parmi les entreprises les plus représentées, on trouve Red Hat (12%, ce qui n’est pas étonnant), IBM (8%), Novell (6%) et Oracle (3%).

 
Open Source, t’as changé, tu sais !

★★★★★

A lire également