Apple Glass n'aura pas besoin de verres correcteurs selon un nouveau brevet

Imaginez porter une paire de lunettes qui s'adapte automatiquement à vos yeux afin de corriger d'éventuelles carences; au lieu de porter des verres correcteurs, les verres feraient automatiquement les changements nécessaires. Aujourd'hui, le U.S.Patent and Trademark Office (USPTO) a octroyé un brevet à Apple pour une technologie qui permettrait d'utiliser des verres autocorrecteurs sur les lunettes Apple Glass AR. Le système vu dans les illustrations de brevet montre un smartphone (comme un iPhone) coulissant dans un cadre. Cela placerait le téléphone directement devant les yeux des utilisateurs et lui permettrait de se brancher sur des connecteurs internes afin qu'il puisse être utilisé comme écran.

Un brevet révèle un plan pour permettre à Apple Glass de s'autocorriger automatiquement pour les problèmes de vision

Apple a utilisé le titre du brevet, "Appareil d'affichage monté sur la tête pour conserver un appareil électronique portable avec écran", à plusieurs reprises, chaque utilisation ajoutant une autre modification à la conception. La dernière version du brevet concerne un système permettant de modifier la position et la configuration des composants optiques de l'appareil conformément à la prescription de l'utilisateur. La beauté de ceci est qu'il permettrait à l'utilisateur de porter le casque sans avoir à le placer sur des verres correcteurs ou des lentilles de contact. En plus d'ajuster la configuration de l'objectif pour compenser la prescription de l'utilisateur, l'affichage peut être ajusté pour rendre les images plus claires; cela peut être accompli en modifiant la position des images sur l'objectif et en redimensionnant le contenu. Pour l'instant, cependant, il ne semble pas que Apple Glass sera disponible avec des verres teintés pour une variante de lunettes de soleil

La puissance de traitement requise pour que les objectifs soient automatiquement ajustés proviendrait d'un iPhone couplé. En fait, comme les modèles originaux d'Apple Watch qui s'appuyaient sur un iPhone à proximité pour exécuter de nombreuses fonctionnalités de la montre, les premières versions d'Apple Glass obtiendront également la puissance de traitement d'un iPhone. À terme, on espère que les utilisateurs d'Apple Glass pourront laisser leurs iPhones à la maison et que les stores AR gèrent toujours les tâches à l'aide du traitement à la demande.

Apple Glass devrait être dévoilé l'année prochaine. Le mois dernier, Le pronostiqueur Jon Prosser a diffusé quelques fuites révélant que Apple Glass ressemblera à une paire de lunettes traditionnelle avec des options de verres correcteurs. Cela indiquerait que les objectifs à ajustement automatique ne seront pas proposés par Apple pour la première version de l'appareil. Prosser dit que l'appareil coûtera 499 $ et que les prototypes des lunettes ont une construction en plastique, une version avec des montures en métal sera finalement disponible. Bien qu'il n'y ait pas de caméras montées sur Apple Glass, le portable aura un capteur de profondeur de temps de vol LiDAR. Employé pour la première fois par Apple sur les modèles iPad Pro 2020, le capteur calcule le temps nécessaire à la lumière infrarouge pour rebondir sur un sujet et revenir à l'appareil. Grâce à ces informations, des mesures de profondeur plus précises peuvent être calculées et utilisées pour des flous bokeh améliorés sur les portraits, des capacités AR améliorées, etc.
À lire aussi :  Alors que les rumeurs de casque Apple AR gagnent du terrain, Microsoft détaille l'avenir de sa plate-forme HoloLens

L'appareil photo disponible sur Google Glasses est devenu un sujet controversé car les utilisateurs pouvaient prendre des photos de personnes à leur insu. Cela a conduit certains bars à jeter des clients portant des lunettes Google et les propriétaires de l'appareil ont reçu sans surnom le "Glassholes". De plus, plusieurs chaînes de cinéma, craignant que Google Glasses ne soit utilisé pour enregistrer des bootlegs de films récemment sortis, ne permettraient à personne portant Google Glass d'entrer dans le théâtre. Pour éviter que cela ne se reproduise, Apple n'utiliserait un capteur de profondeur que sur Apple Glass.

Prosser dit que les acheteurs d'Apple Glass recevront immédiatement un support en plastique pour la recharge sans fil. Une interface utilisateur dédiée appelée "Starboard" utilisera des gestes sur les cadres ou via le capteur LiDAR.

★★★★★

A lire également